Le pied diabétique

Cela regroupe l’ensemble des manifestations pathologiques atteignant le pied, directement en rapport avec la maladie diabétique sous-jacente, touchant principalement les nerfs périphériques et/ou la circulation artérielle des membres inférieurs, ces manifestations étant souvent précipitées par la survenue d’une infection.
5 à 10% des diabétiques en Algérie souffrent de lésions du pied dont 7 % subissent une amputation.

Causes

L’hyperglycémie chronique, mal équilibrée, pas maîtrisée au fil des années entraîne des complications vasculaires et neurologiques, ce qui engendre sur les plaies un retard de cicatrisation et infections.
Les lésions du pied sont très souvent occasionnées par des traumatismes mineurs. Les facteurs déclenchants les plus fréquemment en cause sont les chaussures inadaptées, une hygiène insuffisante, des soins de pédicurie mal faits, des sources de chaleur non perçues...

Symptômes

L'atteinte des nerfs entraîne :

  • La diminution progressive de la perception de la douleur
  • La diminution progressive de la perception de la chaleur
  • Diminution de la sudation : La diminution de la transpiration peut apparaître banale mais elle fragilise la peau en la rendant sèche et friable. Le risque de blessure est augmenté.

L'atteinte des vaisseaux (artères) entraîne :

  • Douleurs dans les jambes, les mollets ou les pieds, à la marche ou à l’effort.
  • Pieds froids, pâles ; bleus lorsqu’ils pendent longtemps en position assise, blancs quand on les surélève.
  • Peau fine et brillante.
  • Pied maigre, atrophique, ongles épaissis, dépilation.
  • Pouls non ou mal perçus.

Ces modifications se manifestent par la perte progressive des différentes sensations qui protègent contre les blessures. Ses pertes sont peu perceptibles et la personne atteinte ne s'en rend souvent pas compte.

Prévention

Simple et efficace, la prévention du diabète est à la portée de tous.
Cette prévention doit être adaptée à chaque patient en tenant compte du grade de risque lésionnel. Elle est basée sur 3 points :

  • L’éducation du patient et de son entourage est fondamentale dans la prévention : elle permet d'améliorer les connaissances et les comportements du patient quant à l’auto examen des pieds, à l'hygiène et les soins des pieds.
  • L'atteinte d'un équilibre glycémique satisfaisant est un objectif privilégié.
  • Les soins podologiques locaux de prévention primaire et secondaire.

Références :

1- M. Leutenegger, D. Malgrange, P. Fontaine. Le pied diabétique. 1996.
2- JP. Brion. Prise en charge du pied diabétique. Maladies infectieuses, CHU de Grenoble. Janvier 2012
3- Haute Autorité de santé. Séances de prévention des lésions des pieds chez le patient diabetique, par le pédicure-podologue. Juillet 2007