Le diabète de type 1

Le diabète de type 1 (précédemment connu sous le nom de diabète insulino-dépendant ou juvénile) est caractérisé par une production insuffisante d’insuline et exige une administration quotidienne de cette dernière. La cause de diabète de type 1 n'est pas connue, et en l'état des connaissances actuelles, il n'est pas évitable. On sait qu'en présence de certains marqueurs génétiques le risque d'apparition d'un diabète de type 1 est accru.

Symptômes

Les symptômes sont les suivants: excrétion excessive d’urine (polyurie), sensation de soif (polydipsie), faim constante, perte de poids, altération de la vision et fatigue. Ces symptômes peuvent apparaître brutalement.

Quelles sont les conséquences habituelles du diabète?

Avec le temps, le diabète peut endommager le coeur, les vaisseaux sanguins, les yeux, les reins et les nerfs :

  • Le diabète augmente le risque de cardiopathie et d’accident vasculaire cérébral.
  • Associée à une diminution du débit sanguin, la neuropathie qui touche les pieds augmente la probabilité d’apparition d’ulcères des pieds et, au bout du compte, d’amputation des membres.
  • La rétinopathie diabétique est une cause importante de cécité et survient par suite des lésions des petits vaisseaux sanguins de la rétine qui s’accumulent avec le temps.
  • Le diabète figure parmi les principales causes d’insuffisance rénale.
  • La neuropathie diabétique fait suite aux lésions nerveuses dues au diabète et touche jusqu’à 50% des diabétiques.

Diagnostic et traitement

On peut poser un diagnostic précoce à l’aide d’un test sanguin. Le traitement du diabète impose l’abaissement de la glycémie et la réduction des autres facteurs de risque de lésion des vaisseaux sanguins. L’arrêt du tabac est également important pour éviter les complications.Les interventions suivantes doivent être réalisées:

  • contrôle de la glycémie modérée. Les personnes atteintes de diabète de type 1 ont besoin d’insuline;
  • contrôle de la tension artérielle;
  • soin des pieds.
  • dépistage de la rétinopathie (qui provoque la cécité);
  • contrôle des lipides sanguins (afin de réguler les concentrations de cholestérol);
  • dépistage des premiers signes d’une maladie rénale liée au diabète.

Source : OMS